Les ventes de smartphones tirées par Apple et Samsung

Apple et Samsung : leaders des ventes de smartphones

Le marché mondial arrivera-t-il un jour à saturation ?

L'internet est omniprésent dans nos vies, et nous devons ce tournant de notre évolution technologique aux terminaux mobiles que sont les ordinateurs portables, les tablettes, mais surtout les smartphones. Un changement de paradigme avec lequel les candidats à la franchise du secteur de l'informatique devront compter dès le début de leur projet de création d'entreprise.

Une croissance qui ne semble pas prête de s'arrêter

Si les marchés de nos pays occidentaux sont proches de la saturation, c'est loin d'être le cas à l'échelle mondiale. D'après Strategy Analytics, il s'était vendu plus de 1,28 milliards d'unité en 2014 et on constate une progression de 21,1 % sur l'année au premier trimestre 2015. Une croissance qui n'est pas du niveau des trimestres précédents (entre 26,6 % et 33,2%) sur les quatre derniers trimestres, mais qui reste satisfaisante. Sur les 345 millions d'appareils vendus de janvier à mars, la part du lion revient aux deux fabricants phares que sont Samsung (83,2 millions) et Apple (61,2 millions). Les challengers que sont Lenovo-Motorola et Huawei sont laissés loin derrière avec des expéditions s'élevant respectivement à 18,8 et 17,3 millions d'unités.

Si les chiffres changent, les belligérants de la la guerre des fabricants ne changent pas. Avec près d'un quart des parts de marché (soit 24,1%), le Coréen revient au score qu'il avait tenu pendant la majeure partie de 2014. Le premier trimestre avait été meilleur (31,2 % de parts de marché) mais le quatrième bien moins encourageant (19,6%). Ces fluctuations se répercutent principalement sur son concurrent californien, désormais à 17,7 % de parts de marché. Apple semble se stabiliser après une forte perte de terrain au troisième trimestre (12,2 % de parts de marché) mais une poussée au quatrième trimestre (19,6%) sans aucun doute dûe à la sortie des nouveaux modèles d'iPhone et de la tempête médiatique qui s'ensuit toujours à cette occasion.

La France s'équipe toujours

Si l'étude des chiffres mondiaux des téléphones mobiles de tous types montre que les smartphones grignotent lentement le marché mondial et remplacent les « feature phones ». Le succés de l'iPhone en Chine en est l'exemple phare. Mais c'est également le cas en France puisque après une année 2013 où se sont vendus 23,6 millions de mobiles dont 15,8 millions de smartphones, 2014 a enregistré une progression, avec 23,8 millions de téléphones et 18,2 millions de smartphones. La proportion est donc fortement en faveur des machines intelligentes. En 2015, plus de la moitié des Français âgés de plus de 10 ans possèdent un smartphone. D'après les estimations publiées par le cabinet d'études GFK, on devrait voir les ventes de smartphones dans l'Hexagone dépasser les 20 millions cette année.

Autre évolution notable, la taille des appareils vendus, un reflet des modèles proposés par Apple et Samsung. 21 % des smartphones écoulés en France en 2014 ont une diagonale d'écran de 5 pouces. Cette proportion atteint un appareil sur quatre si on inclut les écran de 5 pouces et demi et plus.

 

Derniers articles de la rubrique