La reprise d'entreprise : mode d'emploi

Comment devenir franchisé sans passer par la case départ ?

Créer une entreprise n'est pas le seul moyen de devenir franchisé. Dans le secteur de l'informatique comme dans bien d'autres, il est possible de racheter une affaire déjà lancée et donc de s'éviter les difficultés du lancement.

Gagner du temps pour lancer son projet

Créer une entreprise relève souvent du parcours du combattant. Préparer un dossier financier, un business plan, un compte prévisionnel tout d'abord, puis passer par les mille et une formalités administratives, trouver un local, négocier le bail, etc. Autant d'étapes qui consomment du temps et de l'énergie. Ces mois consacrés au démarrage, vous pourriez les passer à travailler et à gagner de l'argent. Dernière différence, il n'est jamais facile de convaincre les banques qu'on saura faire décoller une affaire en partant de rien. Une entreprise existante, c'est autre chose. Le banquier peut s'appuyer sur les exercices précédents pour prendre sa décision.

Ajoutons que les occasions de rachat ne manquent pas. Une entreprise à vendre n'est pas forcément une affaire qui n'a pas réussi. Beaucoup de cessions sont liées au départ à la retraite de leur dirigeant. Or, l'âge moyen des chefs d'entreprises étant ce qu'il est, on s'attend à voir des centaines de milliers de sociétés changer de mains dans les années à venir.

Les étapes d'une reprise réussie

Avant de se jeter sur ce qui semble une bonne affaire, il est important d'effectuer un diagnostic consciencieux de l'entreprise en vente. Avoir une idée de sa valeur réelle, vérifier les informations fournies, lire en détail le bail et les contrats, étudier la concurrence, etc. permet de se faire une idée de la réalité des choses.

Ensuite, le plan de financement est une étape vitale. Il faut évaluer puis additionner les coûts du rachat, frais notariaux compris ; les dépenses de travaux de mise aux normes ou d'embellissement ; l'éventuel stock à acquérir ou à reprendre ; et enfin le fonds de roulement nécessaire au démarrage. Ces sommes doivent être ensuite couvertes par un plan de financement sans faille, qui sera ensuite transmis aux banques. Notez que la plupart des aides à la création d'entreprise s'appliquent également dans le cas d'une reprise.

En fonction de l'entreprise, les aspects juridiques de la reprise peuvent être assez complexes. Cela se négocie avec le cédant, et peut être aussi direct que le rachat du fonds de commerce, du droit au bail, ou demander le rachat de parts sociales. La situation vis à vis des dettes et des créances varie selon les cas et les actes de vente.

Reprendre une entreprise en franchise

Si l'entreprise que vous rachetez est franchisée, la situation est un peu plus compliquée. En effet, le vendeur ne peut pas vous céder son contrat de franchise. C'est là une négociation que vous devrez mener avec le franchiseur, qui vous traitera comme un candidat normal. Vous devrez lui prouver que vous êtes la personne idéale pour faire fructifier le point de vente que vous souhaitez racheter.

Derniers articles de la rubrique