Avant de signer votre contrat de franchise...

Les 5 étapes vitales avant de vous engager

Vous avez décidé de vous lancer en franchise. Les principaux obstacles sont aplanis et vous êtes prêt à créer cette entreprise informatique dont vous rêvez depuis longtemps. Mais êtes-vous certain que vous n'avez rien oublié ? À la manière des pilotes partant en mission, nous vous proposons de vérifier la check-list des entrepreneurs qui s'apprêtent à s'envoler vers l'inconnu...

1. Épluchez le DIP

Le document d'information précontractuelle est la principale source de données concernant le réseau que vous vous apprêtez à rejoindre. Il doit être communiqué au minimum 20 jours avant la signature du contrat de franchise (ou avant tout versement d'argent au franchiseur). La loi Doubin réglemente son contenu, et vous y trouverez nombre d'information utiles.

2. Vérifiez les informations fournies

Ne prenez pas pour argent comptant tout ce que contient le DIP, et n'ajoutez pas une foi aveugle aux déclarations des responsables du développement que vous rencontrez. Vous devez prendre le temps de vérifier que les chiffes qu'on vous communique correspondent à la réalité : nombre de franchisés, état du marché, etc. Vérifiez également que les informations relatives à la cessation d'activité et aux investissement requis sont clairs.

3. Rencontrez des franchisés du réseau

Il est toujours intéressant d'obtenir des témoignages de vive voix. Le DIP doit contenir les coordonnées de plusieurs membres du réseau : n'hésitez pas à les rencontrer. Mieux encore, procurez-vous les adresses d'autres franchisés, ceux qui ne sont pas mis en avant par le franchiseur. Si possible, prenez rendez-vous avec un " jeune " franchisé qui a récemment affronté les mêmes problèmes que vous, ainsi qu'avec un " vétéran " de l'enseigne, qui à son tour pourra vous faire bénéficier de son expérience au sein du réseau.

4. Posez toutes vos questions au franchiseur

Un contrat de franchise n'est pas un contrat d'emploi salarié : aussi, vous ne devez pas vous rendre aux entretiens avec votre franchiseur dans l'état d'esprit de quelqu'un qui cherche à se faire recruter. La franchise est une affaire de partenariat. Vous devez vous rappeler que le franchiseur a autant besoin de vous que vous de lui. Soyez donc ouvert pendant les négociations : prenez le temps de connaître l'entreprise autant que les individus avec qui vous serez amené à travailler pendant les années à venir. Si vous êtes un nouveau venu dans le secteur de l'informatique, ou si vous ne connaissez pas bien la franchise, n'hésitez pas à poser des questions " bêtes ".

5. Lisez bien le contrat de franchise

Il n'existe pas de réglementation spécifique aux contrats de franchise, et ceux-ci se reposent sur le droit commun des contrats commerciaux et sur les règles de jurisprudence. Soyez donc très vigilant aux clauses concernant les modalités de transmission du savoir-faire, la durée du contrat, l'étendue des exclusivités territoriales, de vente, d'activité et d'approvisionnement, les modalités financières et les obligations du franchiseur. Enfin, passez au peigne fin les conditions de renouvellement et de résiliation du contrat.

Derniers articles de la rubrique